Le légiste, l’économiste et la liberté testamentaire sous le Second Empire - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue d’histoire du XIXe siècle Year : 2014

Le légiste, l’économiste et la liberté testamentaire sous le Second Empire

(1)
1

Abstract

Sous le Second Empire, le thème de la liberté testamentaire connaît un certain succès. Ses promoteurs, souvent influencés par les thèses de Frédéric Le Play, considèrent que l’affirmation d’une telle liberté constitue une condition nécessaire, sinon suffisante, pour assurer la prospérité économique et la moralité des nations. À ce titre, ils exigent non seulement une réforme du Code civil mais également contestent la prétention des juristes et de leurs outils à organiser adéquatement la société en pleine transformation. Les juristes accueillent avec la plus grande méfiance les ambitions de cette science sociale et économique qui prétend opposer le fait au droit, l’utile au juste. Cet épisode autour de la liberté testamentaire constitue une étape importante des rapports conflictuels entre science juridique et science économique. [Résumé éditeur]
Fichier principal
Vignette du fichier
2014-audren-le-legiste-l-economiste-et-la-liberte-testamentaire.pdf (169.95 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-01560632 , version 1 (11-07-2017)

Identifiers

Cite

Frédéric Audren. Le légiste, l’économiste et la liberté testamentaire sous le Second Empire : Aux origines de l’analyse économique du droit. Revue d’histoire du XIXe siècle, 2014, 48, pp.47 - 61. ⟨hal-01560632⟩
47 View
322 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More