Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Ne rien changer pour que tout change : réformes de la formation administrative chinoise entre innovation et continuité

Résumé : Au sortir de l'époque maoïste, l'institutionnalisation du parti communiste chinois a cherché à s’appuyer sur une bureaucratie plus compétente pour réussir le développement économique dans un contexte de stabilité politique. Les réformes ont concerné le recrutement, la gestion et l'organisation des fonctionnaires, mais aussi leur formation, dans l'objectif de renforcer les compétences. L'introduction en 1999 du Master en administration publique (MAP) en milieu universitaire valorise la scientificité du savoir administratif, sans abandonner les mécanismes de sélection préexistants. Le MAP accompagne la modernisation du pays en permettant à l'État-Parti de reformer l'administration sans ruptures.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01520645
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 10 mai 2017 - 16:49:16
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Alessia Lefébure. Ne rien changer pour que tout change : réformes de la formation administrative chinoise entre innovation et continuité. Revue française d'administration publique, ENA, 2014, pp.353 - 369. ⟨hal-01520645⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

147