Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

La fabrique des légitimités européennes : Les acteurs de la confédération patronale européenne depuis 1952

Résumé : Cet article propose un éclairage nouveau sur le fonctionnement de la confédération patronale européenne, l’Union des industries de la communauté européenne (UNICE), devenue Business-Europe en 2007. Si le constat de l’hétérogénéité des intérêts qui y sont représentés n’est plus à faire, reste à comprendre l’évolution des acteurs perçus comme légitimes pour la mettre en action. Alors que les représentants des organisations nationales membres ont longtemps occupé une place centrale, ils sont progressivement contestés par l’affirmation des salariés « européens » de la confédération. À partir d’archives et d’entretiens, ce texte décrit la production de différentes formes de légitimités à dire l’européen ainsi que l’évolution de leurs modalités de coexistence. La fabrique composite de cette légitimité à mettre en action l’UNICE éclaire à la fois la diversité des conceptions dont fait l’objet un euro-groupe et la pluralité des ressources mobilisées par les acteurs pour y exister.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01520516
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 10 mai 2017 - 15:22:08
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Yohann Morival. La fabrique des légitimités européennes : Les acteurs de la confédération patronale européenne depuis 1952. Critique Internationale, Presses de sciences po, 2017, 1 (74), pp.33 - 51. ⟨hal-01520516⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

120