Réseaux, capital social et profit dans le deal de cannabis - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Terrains et Travaux : Revue de Sciences Sociales Year : 2003

Réseaux, capital social et profit dans le deal de cannabis

(1)
1

Abstract

On assiste depuis une vingtaine d’années au renouveau de la sociologie économique autour d’auteurs anglo-saxons comme Mark Granovetter ou Viviana Zelizer (Steiner, 1999). Un véritable programme de recherche est en train de se construire à partir des travaux de ces auteurs mais aussi de travaux plus anciens, comme ceux de l’école durkheimienne, de Max Weber ou de Georg Simmel. Au coeur de la réflexion de ces auteurs se trouve l’idée que les marchés dont nous parlent les économistes sont « encastrés » dans les autres sphères d’activité sociale et qu’ils peuvent donc faire l’objet d’une analyse sociologique au même titre que les relations familiales, le monde du travail ou les organisations (Granovetter, 1985). L’étude que nous avons menée sur le marché du cannabis visait à analyser cette « socialisation » du marché, mais dans le contexte particulier d’un commerce illégal. [Premier paragraphe de l'article]
Fichier principal
Vignette du fichier
tt-004-0056.pdf (580.78 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01491584 , version 1 (17-03-2017)

Identifiers

Cite

Etienne Nouguez. Réseaux, capital social et profit dans le deal de cannabis. Terrains et Travaux : Revue de Sciences Sociales, 2003, 4, pp.56 - 81. ⟨hal-01491584⟩
107 View
101 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More