Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

Se doper pour travailler

Résumé : Cet ouvrage collectif qui associe universitaires, chercheurs, syndicaliste et acteurs du soin et de la prévention entend éclairer sous un nouveau jour les liens multiples entre travail, usages de substances psychoactives, santé, prévention et action publique.A contrario des ouvrages qui privilégient le repérage, le dépistage et le soin des personnes usant ou abusant de substances psychoactives, cet ouvrage collectif entend éclairer les fonctions professionnelles de ces usages de produits, licites ou illicites. Il entend rompre avec la tendance dominante à assimiler usage et conduite addictive, et remet en cause nombre d’affirmations répétées telles que « ces consommations sont risquées pour la santé et la sécurité », « elles nuisent à la production »… Tout au contraire, les auteurs montrent qu’elles peuvent prévenir d’autres risques au travail, et être, dans certaines conditions, des instruments de la production. (résumé de l'éditeur)
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01477647
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 27 février 2017 - 15:31:46
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Citation

Renaud Crespin, Dominique Lhuilier, Gladys Lutz. Se doper pour travailler. Érès, 350 p., 2017, Coll. Clinique du travail, 978-2-7492-5459-3. ⟨10.3917/eres.crespi.2017.01⟩. ⟨hal-01477647⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

311