Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Avant-propos du numéro 'L’organisation des soins en psychiatrie'

Résumé : Au cours des dernières années, les politiques de santé mentale ont connu d’importantes transformations, qu’ont traduites un ensemble d’évolutions législatives, réglementaires et institutionnelles. Elles ont aussi bénéficié d’évolutions plus générales des politiques de santé. En 2009, la création des agences régionales de santé et des territoires de santé a ajouté deux dimensions géographiques supplémentaires aux secteurs psychiatriques, autour desquels étaient organisés les soins dans le champ de la santé mentale depuis les années soixante. Maintenus dans leur dimension fonctionnelle, les secteurs psychiatriques doivent désormais s’articuler avec l’échelon régional et les territoires de santé. La loi du 5 juillet 2011, modifiée par la loi du 27 septembre 2013, a par ailleurs rénové les modalités de prise en charge des patients faisant l’objet de soins sans consentement. Au-delà de l’hospitalisation à temps plein, les soins sous contrainte peuvent être prescrits à temps partiel ou en ambulatoire. Cette réforme législative prévoit également l’intervention systématique d’un juge des libertés et de la détention afin de renforcer les droits des personnes soignées sans leur consentement. La définition et la mise en place de plusieurs « plans de santé mentale », dont le dernier portait sur les années 2011 à 2015, ont accompagné et favorisé des transformations professionnelles et organisationnelles en matière de soins et d’accompagnement. Les prises en charge « sans rupture » demandées notamment par les associations de familles ont conduit à une meilleure coordination des multiples interventions requises, à l’hôpital ou en libéral, dans le soin ou le médico-social, par des professionnels du soin ou issus des différentes professions mobilisées dans le domaine social ou juridique. Enfin, la loi du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé renforce, par l’intermédiaire du « service territorial de santé au public », une organisation de la politique de santé mentale associant les acteurs sanitaires, sociaux et médico-sociaux d’un même territoire.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01465505
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : dimanche 12 février 2017 - 18:17:43
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Daniel Benamouzig, Valérie Ulrich. Avant-propos du numéro 'L’organisation des soins en psychiatrie'. Revue française des affaires sociales, La documentation française, 2016, 70 (6), pp.7 - 19. ⟨hal-01465505⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

175