La science juridique entre politique et sciences humaines (XIXème-XXème siècles) - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue d'histoire des sciences humaines Year : 2001

La science juridique entre politique et sciences humaines (XIXème-XXème siècles)

(1) ,
1
Jean-Louis Halpérin

Abstract

Science historique, science morale et politique, science sociale... Ces expressions ont été utilisées pour l’étude du droit depuis plusieurs siècles. L’idée de joindre le droit à l’histoire a fleuri au XVIème siècle, dans le milieu des humanistes français de l’École de Bourges étudié par Donald R. Kelley. Avec les Lumières le droit trouve sa place dans les sciences morales et politiques, toujours en étroit contact avec l’histoire, dans le sillage de Montesquieu. Sous la Révolution, les Idéologues, comme Daunou ou Destutt de Tracy, envisagent de créer des écoles supérieures de sciences morales et politiques où serait enseignée la législation. Le schéma d’organisation de l’Institut répond à cette classification. Et l’expression « science sociale » est déjà appliquée au droit par des juristes de la première moitié du XIXème siècle, à l’instar de Cabantous en 1839, à une époque où Jean-Baptiste Duvergier écrit que « l’influence de la société sur la législation et l’action de la législation sur la société sont également incontestables ». [Premières lignes]
Fichier principal
Vignette du fichier
2001-audren-halperin-la-science-juridique-entre-politique-vauteur.pdf (133.01 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-01462082 , version 1 (08-02-2017)

Identifiers

Cite

Frédéric Audren, Jean-Louis Halpérin. La science juridique entre politique et sciences humaines (XIXème-XXème siècles). Revue d'histoire des sciences humaines, 2001, 4, pp.3 - 7. ⟨hal-01462082⟩
121 View
313 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More