Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Altérités intimes, altérités éloignées : la greffe du multiculturalisme en Amérique latine

Résumé : Siège des Nations unies, New York, 13 septembre 2007. L’assemblée générale des Nations unies émet une résolution par laquelle elle adopte une Déclaration sur les droits des peuples autochtones qui, sans définir ce qu’est un peuple autochtone et sans être contraignante pour les États, établit deux principes novateurs : les différentes manifestations de la culture des peuples autochtones sont un patrimoine enrichissant pour les États et pour l’humanité entière ; une des fonctions de l’État est de garantir leur développement et leur respect. Cette résolution reconnaît aussi aux autochtones le droit à l’autodétermination et à l’autonomie territoriale, politique et administrative au sein des États-nations contemporains. Elle défend également leur « droit de ne pas subir d’assimilation forcée » (Article 8). [Premier paragraphe de l'article]
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01450947
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 14 mai 2018 - 14:20:02
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53
Archivage à long terme le : : lundi 24 septembre 2018 - 15:17:19

Fichier

2011-lopez-caballero-alterites...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Paula Lopez Caballero. Altérités intimes, altérités éloignées : la greffe du multiculturalisme en Amérique latine. Critique Internationale, Presses de sciences po, 2011, 2 (51), pp.129 - 149. ⟨hal-01450947v2⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

191

Téléchargements de fichiers

388