Skip to Main content Skip to Navigation
Books

La liberté au bout des ondes: du coup de Prague à la chute du mur de Berlin

Résumé : Voici déjà vingt ans que l'incroyable s'est accompli : le 9 novembre 1989, le " mur de la honte " séparant les deux Allemagnes s'effondrait subitement, non pas dans le feu de la guerre... mais dans la fête, devant les caméras de télévision. Comment un tel événement a-t-il pu se produire, en opposition totale avec les prévisions de nombre d'experts ? Quelles sont les causes de la chute inattendue et brutale du symbole de la partition de l'Europe puis du naufrage du système soviétique ? " Ces régimes qui ont vécu de paroles ont aussi péri par la parole ", écrivait Timothy Garton Ash. L'histoire des principales crises de l'Europe communiste est en effet celle de l'émancipation des peuples par l'accès aux médias, à la fois témoins et acteurs de cette forme de résistance pacifique au sein de régimes surarmés. De la grève de Berlin-Est en 1953 aux " révolutions de velours " de 1989, les opposants est-allemands, hongrois, tchèques et polonais ont fondé leur lutte sur la communication face au silence imposé par le totalitarisme. Dans le contexte favorable de la Glasnost, les populations est-européennes se sont ainsi libérées de la peur pour conquérir leur liberté au bout des ondes... et dans la rue. Leur épopée, héroïque et tragique, témoigne des possibilités et limites d'une résistance aux mains nues contre les dictatures. (Résumé éditeur)
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01393632
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, November 7, 2016 - 6:21:31 PM
Last modification on : Friday, July 2, 2021 - 1:59:53 PM

Identifiers

Collections

Citation

Jacques Sémelin. La liberté au bout des ondes: du coup de Prague à la chute du mur de Berlin. Nouveau Monde éditions, pp.385, 2009. ⟨hal-01393632⟩

Share

Metrics

Record views

187