Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Direction d'ouvrage, Proceedings, Dossier

Les codes de la différence : race, origine, religion : France, Allemagne, Etats-Unis

Résumé : Cet ouvrage porte sur la définition de l'autre dans trois contextes historiques nationaux : la France, les États-Unis et l’Allemagne. La religion, la race ou encore les origines procurent des éléments alternatifs aux nationalismes. Alors qu’en France, la laïcité engendre de plus en plus de tensions avec l’islam, le projet national américain bloque encore sur le "concept de race" définie par la couleur ou encore par les ancêtres. En Allemagne, c’est une définition culturelle de la nation qui prévaut et fonde l’exclusion de l’autre sur la base d’une reconnaissance culturelle. Quant aux “origines”, terme contesté en France tant il s’oppose au projet républicain, elles constituent une base incontestable pour les politiques d’ Affirmative Action aux États-Unis ; alors qu’en Allemagne, le concept est source d’ambiguïté surtout depuis l’arrivée des Aussiedler (d’origine allemande) arrivés de l’Europe centrale et de Russie. Ainsi, religion, race et “ancêtres” constituent selon les contextes et de façons différentes les cibles du “racisme” du XXe siècle, même si le contenu du “racisme” varie d’un pays à l’autre. Plus restrictif aux États-Unis, car limité à la couleur ou aux origines, son usage en Europe se réfère à toute forme d’exclusion, religieuse, culturelle, “raciale” ou d’origine.
Type de document :
Direction d'ouvrage, Proceedings, Dossier
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01356795
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : vendredi 26 août 2016 - 14:57:04
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Riva Kastoryano. Les codes de la différence : race, origine, religion : France, Allemagne, Etats-Unis. Riva Kastoryano. Presses de Sciences Po, pp.321, 2005. ⟨hal-01356795⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

682