Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Marine Le Pen fait ses meilleurs scores chez les ouvriers, dont un tiers dit avoir voté pour elle

Résumé : Le FN n’a pas attendu Marine Le Pen pour tenter de se débarrasser de son image extrémiste, son président a multiplié les procès envers ceux qui qualifient son parti d’extrême droite comme en témoigne cet extrait de son droit de réponse au Monde en 1995 : « Président de ce mouvement, je proteste une fois de plus contre cette qualification (d’extrême droite). Elle ne se borne pas innocemment à assigner au Front national une place sur l’éventail des partis. En science politique, elle a une définition bien précise qui, évoquant les ligues et les mouvements fascistes d’avant-guerre, se caractérise par le refus de la démocratie et des élections, l’appel à la violence, le racisme et la volonté d’installer le parti unique. Or, sur chacun de ces points, le Front national se distingue de l’extrême droite et même s’oppose à elle » (Le Monde, novembre 1995). Mais dans le même temps il multipliait les provocations antisémites. [Extrait]
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01330994
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 13 juin 2016 - 12:03:18
Dernière modification le : vendredi 30 juillet 2021 - 09:08:22

Identifiants

Collections

Citation

Nonna Mayer. Marine Le Pen fait ses meilleurs scores chez les ouvriers, dont un tiers dit avoir voté pour elle. La Revue socialiste, Parti Socialiste, 2013, pp.15 - 18. ⟨hal-01330994⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

168