Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Comment Nicolas Sarkozy a rétréci l’électorat Le Pen

Résumé : D’une élection présidentielle à l’autre Jean-Marie Le Pen recule de 6 points et perd un million d’électeurs. Le Panel Electoral Français (2007) montre que cet électorat se distingue toujours par son tropisme droitier, son attitude ethnocentrique autoritaire. Mais plus du quart des électeurs de Le Pen en 2002 lui ont préféré Nicolas Sarkozy en 2007, parce qu’il leur semblait avoir l’étoffe d’un président et plus de chances d’être élu. Le FN perd plus chez les indépendants et chez les employés que chez les ouvriers qui forment aujourd’hui près de la moitié de sa base électorale. Son recul montre que la progression des partis d’extrême droite n’est pas inéluctable et que les facteurs de l’offre politique sont déterminants.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [1 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01321065
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mardi 3 octobre 2017 - 12:27:17
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Fichier

2007-mayer-comment-nicolas-sar...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Nonna Mayer. Comment Nicolas Sarkozy a rétréci l’électorat Le Pen. Revue Francaise de Science Politique, Fondation Nationale des Sciences Politiques, 2007, 57 (3), pp.429 - 445. ⟨hal-01321065v2⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

182

Téléchargements de fichiers

371