Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Montée en puissance et recompositions de l'électorat frontiste

Résumé : Depuis 2011, le Front national a connu une constante montée de son influence électorale, qui l’a amené à être aujourd’hui le parti ayant le premier électorat de France. Cette dynamique exceptionnelle plonge ses racines dans l’accentuation de la crise économique et sociale, dans l’aggiornamento politico- idéologique qui a été mis en œuvre par Marine Le Pen au sein de son parti, dans la déception profonde vis-à-vis de la gauche au pouvoir, dans les désillusions par rapport à une droite en reconstruction laborieuse et difficile, mais aussi dans la conjoncture d’attentats meurtriers qui ont propulsé au premier plan de l’agenda politique les thèmes de la sécurité, de l’immigration et de l’islamisme, dont on sait qu’ils sont portés depuis des décennies par le Front national.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01311897
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 4 mai 2016 - 17:20:36
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Pascal Perrineau. Montée en puissance et recompositions de l'électorat frontiste. Pouvoirs - Revue française d’études constitutionnelles et politiques, Le Seuil, 2016, 2 (157), pp.63 - 73. ⟨10.3917/pouv.157.0063⟩. ⟨hal-01311897⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

170