Politiques monétaires: la marche à suivre - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue de l'OFCE Year : 2004

Politiques monétaires: la marche à suivre

(1, 2) , (3) , (4) , (5) , , (2) , (2) , (2) , (2) , (2) , (2) , (2) , (2) , (2) , (2) , (2) , (2)
1
2
3
4
5
Hélène Baudchon
  • Function : Author

Abstract

The tightening cycle has at last begun in the United States. Bond markets have joined this movement. The next step for central banks is to handle the huge rise of oil prices without derailing the still fragile recovery. Choosing to support growth rather than unnecessarily combat the temporary pick up of inflation should lead the Federal Reserve to a 125 bp increase of the federal funds rate (to 3%). The ECB should tighten its rate only once, by 25 bp. Counting on a softening of the housing bubble, the Bank of England should interrupt its tightening cycle after two additional moves. No move is expected from the Bank of Japan because the Japanese economy has not yet ended deflation.
Le principal changement dans la politique monétaire au cours des six derniers mois est le resserrement des taux directeurs américains, marquant la fin d’une longue période d’attentisme. Préparés à l’avance, les marchés obligataires ont bien réagi à ce changement. Cependant, la politique monétaire est à présent rendue délicate par la flambée des prix du pétrole. Celle-ci appellerait plutôt à une hausse des taux, peu souhaitable quand les ménages sont fortement endettés et le boom immobilier susceptible de se retourner violemment. La Réserve fédérale et la Banque centrale européenne (BCE) semblent avoir décidé de privilégier la voie de la croissance, tout en restant vigilantes à toute information venant remettre en cause leur diagnostic d’une accélération temporaire de l’inflation. La Banque d’Angleterre a moins de souci à se faire quant au risque inflationniste et reste focalisée sur le dégonflement de la bulle immobilière. Pour la Banque du Japon, toute source d’inflation est la bienvenue. Le scénario central retenu est celui d’une hausse du taux directeur de la Réserve fédérale d’au minimum 125 points de base, étalée sur toute la période de prévision ; d’une hausse du taux directeur de la Banque d’Angleterre d’au maximum 50 points de base d’ici le premier trimestre 2005, puis d’une stabilisation ; d’une hausse du taux directeur de la BCE de 25 points de base en début d’année prochaine ; et d’une absence de changement de la politique monétaire japonaise.
Fichier principal
Vignette du fichier
5-91.pdf (200.82 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-01218110 , version 1 (20-10-2015)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01218110 , version 1
  • SCIENCESPO : 2441/2401

Cite

Elena Stancanelli, Valérie Chauvin, Guillaume Chevillon, Odile Chagny, Hélène Baudchon, et al.. Politiques monétaires: la marche à suivre. Revue de l'OFCE, 2004, 91, pp.163 - 178. ⟨hal-01218110⟩
304 View
510 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More