L’Allemagne et la puissance en Europe - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue d'Allemagne et des Pays de langue allemande Year : 2015

L’Allemagne et la puissance en Europe

(1)
1

Abstract

En 2012, le sociologue allemand Ulrich Beck publiait un pamphlet intitulé Das Deutsche Europa. Essai à charge d’un intellectuel social-démocrate contre Angela Merkel, l’ouvrage d’Ulrich Beck consiste à affirmer, dans le contexte de la crise économique de 2008, que l’Allemagne fuit ses responsabilités européennes que lui avait assignées Thomas Mann dans son célèbre discours de 1953 à l’université de Hambourg, pour imposer son modèle à l’Europe. Si le livre d’Ulrich Beck est bien trop polémique pour être vraiment convaincant, il est vrai que l’Allemagne réunifiée connaît une renaissance de sa puissance depuis la réunification dont elle ne sait pas toujours que faire. Dans un monde global où l’économie devient un attribut essentiel, l’Allemagne peut être décrite comme la puissance de facto de l’Europe, ce qui lui confère de nouvelles responsabilités qu’elle doit assumer. Pour autant, l’Allemagne n’a pas renoncé à certaines restrictions (notamment militaires) que lui confère son histoire, ce qui fait d’elle une puissance particulière en Europe...
Fichier principal
Vignette du fichier
revue-allemagne.pdf (139.68 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-01205221 , version 1 (25-09-2015)

Identifiers

Cite

Christian Lequesne. L’Allemagne et la puissance en Europe. Revue d'Allemagne et des Pays de langue allemande, 2015, 47 (2015/1), pp.5 - 13. ⟨hal-01205221⟩
139 View
321 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More