Faut-il vraiment réduire les impôts ?

Résumé : La baisse des impôts est devenue un des objectifs centraux de la politique budgétaire du gouvernement. Elle serait rendue possible par une gestion rigoureuse des dépenses publiques, la baisse des taux d'intérêt et surtout la reprise de la croissance. Ainsi pourrait être effacée la hausse du taux de prélèvement obligatoire, qui est passé de 42,7 % en 1992 à 45,7 % en 1999. Si la phase actuelle de croissance se maintient, la marge disponible chaque année se situerait entre 35 et 55 milliards de francs (de 0,4 à 0,6 point de PIB), de sorte qu'il serait possible de procéder à une réforme fiscale d'ampleur. Le risque est celui d'une succession d'ajustements à la marge, sans plan d'ensemble. Peut-on mieux faire ? Quelles sont les réformes les plus souhaitables ? (...).
Type de document :
Article dans une revue
Lettre de l'OFCE, Paris : Presses de la Fondation nationale des sciences politiques devenu Presses de Sciences-Po, 2000, pp.1-8
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01073251
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : jeudi 9 octobre 2014 - 13:00:30
Dernière modification le : mardi 11 octobre 2016 - 13:30:01
Document(s) archivé(s) le : samedi 10 janvier 2015 - 10:25:52

Fichier

196.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-01073251, version 1
  • SCIENCESPO : 2441/2126

Collections

Citation

Gaël Dupont, Vincent Touze, Jacques Le Cacheux, Henri Sterdyniak. Faut-il vraiment réduire les impôts ?. Lettre de l'OFCE, Paris : Presses de la Fondation nationale des sciences politiques devenu Presses de Sciences-Po, 2000, pp.1-8. 〈hal-01073251〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

126

Téléchargements de fichiers

203