Les réformes fiscales au Royaume-Uni - Archive ouverte HAL Access content directly
Reports Year :

Les réformes fiscales au Royaume-Uni

(1) , (1)
1

Abstract

Au Royaume-Uni, les prélèvements obligatoires sont parmi les plus bas de l'UE : 37,9 points de PIB en 2000, contre près de 41 points en moyenne dans l'UE. Les prélèvements sur les salaires y sont faibles (6,3 % du PIB contre 12,8 % pour l'UE), alors que la plupart des autres prélèvements sont un peu plus élevés. La fiscalité locale ne représente que 1,5 point de PIB en 2000 et ne couvre que 20 % des dépenses des collectivités locales, le reste provenant de transferts de l'administration centrale. Le niveau actuel des prélèvements obligatoires est au-dessus de la moyenne des trente dernières années, mais inférieur au point haut de 1982 (38,8). Depuis la fin des années 1970, le poids de la fiscalité indirecte s'est accru (TVA et fiscalité pétrolière), tandis que celui de fiscalité locale s'est réduit. La progressivité de l'impôt sur le revenu a été réduite. Le gouvernement travailliste élu en 1997 a rationalisé et simplifié le système de cotisations sociales, baissé le taux de l'impôt sur les sociétés mais accru la fiscalité des dividendes, dans le but de favoriser l'investissement. Des crédits d'impôt ont été mis en place pour inciter au retour à l'emploi et réduire les trappes à pauvreté, principalement pour les familles avec enfants.
Fichier principal
Vignette du fichier
r02-3431.pdf (419.37 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01072189 , version 1 (07-10-2014)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01072189 , version 1
  • SCIENCESPO : 2441/1929

Cite

Gaël Dupont, Catherine Mathieu. Les réformes fiscales au Royaume-Uni. 2002. ⟨hal-01072189⟩
103 View
1082 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More