La culture économique de Léon Blum : entre libéralisme juridique et socialisme - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Histoire@Politique : revue du Centre d'histoire de Sciences Po Year : 2012

La culture économique de Léon Blum : entre libéralisme juridique et socialisme

(1)
1

Abstract

Si Léon Blum semble être éloigné du concept de « culture économique », son itinéraire politique l’amène à s’en rapprocher petit à petit. Par sa formation juridique et par son activité au Conseil d’État, il valorise la notion de « service public ». Dans sa pratique des joutes parlementaires au cours des années 1920 et au début des années 1930, il est amené à multiplier au nom du groupe socialiste les propositions et contre-projets en matière de politique financière et fiscale. Aussi, quand il aborde la crise des années 1930, on peut considérer qu’il a finalement constitué une véritable « culture économique ». Cette culture reste cependant marquée par un certain attachement au libéralisme à la fois politique et juridique. Blum occupe ainsi une position ambiguë et critique à l’égard du concept nouveau de politique économique, synonyme d’une emprise de l’État sur la marche de l’économie et qui séduit pourtant la nouvelle génération socialiste.
Fichier principal
Vignette du fichier
2012-rousselier-la-culture-economique-de-leon-blum.pdf (66.64 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-01071852 , version 1 (06-10-2014)
hal-01071852 , version 2 (26-06-2018)

Identifiers

Cite

Nicolas Roussellier. La culture économique de Léon Blum : entre libéralisme juridique et socialisme. Histoire@Politique : revue du Centre d'histoire de Sciences Po, 2012, 16, pp.1 - 9. ⟨hal-01071852v2⟩
130 View
532 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More