Les conflits nationalistes en Asie orientale : de la surface à la profondeur de l'Histoire

Résumé : L'Asie orientale est-elle la région de tous les dangers ? Sera-t-elle le lieu d'où partira la prochaine guerre planétaire ? Ces interrogations plus ou moins alarmistes semblent s'épanouir à la faveur d'une actualité spécifique et récurrente, que l'on pourrait qualifier de " guerre des cailloux dans les eaux asiatiques ". L'été 2012 en aura offert une parfaite illustration alors que les vives tensions nippo-coréennes autour du maigre archipel de Takeshima (en japonais) ou Dokdo (en coréen) suivies du saisissant bras de fer sino-japonais à propos du collier d'îlots Senkaku (en japonais) ou Diaoyu (en chinois) auront engendré un brouhaha au niveau international sur le thème de la menace, voire de l'imminence, de (la) guerre en Asie du Nord-Est. Un brouhaha qui n'aura toutefois pas dépassé les limites du commentaire médiatique : il était inaudible lors de la 67e session de l'Assemblée générale de l'ONU où seuls les conflits vraiment meurtriers - Syrie, Mali, Palestine - ont dominé les grands débats sécuritaires (...).
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
2012
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01070394
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 1 octobre 2014 - 11:25:41
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:17:38
Document(s) archivé(s) le : vendredi 14 avril 2017 - 12:05:53

Fichier

ceri-les-conflits-nationaliste...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Karoline Postel Vinay. Les conflits nationalistes en Asie orientale : de la surface à la profondeur de l'Histoire. 2012. 〈hal-01070394〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

382

Téléchargements de fichiers

249