Tunisie et Libye : l'apprentissage de la démocratie

Résumé : Que de progrès entre l'attaque de panique provoquée, il y a vingt ans, par la victoire surprise du FIS aux élections municipales puis législatives algériennes et le succès électoral d'Ennahda cette année en Tunisie ! La victoire d'Ennahda ne fait pas peur, elle déçoit. En particulier, tous ceux qui espéraient le succès politique des cyberdissidents, blogueurs et opposants politiques non islamistes. Or le passage de la contestation à la conquête du pouvoir politique nécessite une organisation, seule à même de capitaliser et d'exploiter, dans un jeu politique ouvert et compétitif, les opinions et le sentiment diffus d'insécurité, né de l'inquiétude post-révolutionnaire. A ce jeu, Ennahda a gagné. Il reste aux partis politiques non islamistes à faire l'apprentissage de la conquête pacifique du pouvoir (...).
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
2011
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01069520
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 29 septembre 2014 - 12:57:50
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:17:38
Document(s) archivé(s) le : mardi 30 décembre 2014 - 11:11:09

Fichier

art-lm.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Luis Martinez. Tunisie et Libye : l'apprentissage de la démocratie. 2011. 〈hal-01069520〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

110

Téléchargements de fichiers

104