Réguler et policer les squats à Paris. Politiques publiques et construction de l'ordre

Résumé : Les squats correspondent à des occupations illégales de l'espace urbain. Si par définition les pratiques illégales sont ingouvernables, elles sont pourtant la cible de nombreuses formes d'action publique. Deux volets de gouvernement constituent les politiques urbaines des squats à Paris. Le premier correspond à un travail municipal de régulation des squats dans un souci de contrôle et de normalisation. Il s'agit ainsi d'encadrer plutôt que de réprimer. Le second volet correspond à un travail juridico-policier qui consiste à faire respecter le droit de propriété privée, fondamental en France, ainsi qu'à construire et préserver l'ordre public. Les politiques des squats sont des politiques de construction de l'ordre. Les gouvernants agissent en suivant quatre vecteurs de décision : sécuriser la propriété privée, faire des projets, assurer la sécurité et veiller à la santé des citadins, et enfin éviter les " nuisances " et les " débordements ".
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
2010
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [28 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01069455
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 29 septembre 2014 - 12:00:30
Dernière modification le : mardi 11 octobre 2016 - 11:59:30
Document(s) archivé(s) le : mardi 30 décembre 2014 - 11:00:13

Fichier

wp-aguilera.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Thomas Aguilera. Réguler et policer les squats à Paris. Politiques publiques et construction de l'ordre. 2010. 〈hal-01069455〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

202

Téléchargements de fichiers

397