Luttes sociales au Xinjiang

Résumé : Si nous connaissons un peu mieux la teneur des événements qui se sont déroulés à Urumqi en juillet - violences plus ou moins spontanées opposant Han et Ouighours puis intervention tardive, mais musclée, des forces de l'ordre -, les raisons qui ont conduit aux émeutes restent obscures. L'hypothèse islamiste ou séparatiste est peu probable même si quelques " militants " ont pu participer au mouvement, voire le radicaliser. Celle de la manipulation à visée de politique intérieure est plus envisageable. Voulait-on déstabiliser le pouvoir en place au moment où le secrétaire du parti était à l'étranger ? En intervenant tardivement, voire en suscitant quelques troubles, souhaitait-on montrer que la province était mal contrôlée ou, au contraire, faire la preuve que, malgré le danger " islamiste " et " séparatiste ", Pékin veillait au grain ? (...).
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
2009
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01066210
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : vendredi 19 septembre 2014 - 12:36:06
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:17:38
Document(s) archivé(s) le : samedi 20 décembre 2014 - 11:31:02

Fichier

art-jlr.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Jean-Louis Rocca. Luttes sociales au Xinjiang. 2009. 〈hal-01066210〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

132

Téléchargements de fichiers

110