La présence perturbatrice du Front national aux élections municipales

Résumé : Depuis sa percée électorale aux élections européennes de 1984, le Front national a toujours atteint ses meilleurs niveaux lors des élections nationales et particulièrement lors de l'élection-reine qu'est l'élection présidentielle. Dans les cinq élections présidentielles qui se sont tenues depuis lors, il rassemble en moyenne presque 15% des suffrages exprimés (tableau 1). Les deux autres séries d'élections dans lesquelles il dépasse la barre des 10% des suffrages exprimés (s.e.) sont les élections régionales (moyenne de 12,9%) et les élections législatives (moyenne de 11%). En revanche, pour tous les autres types d'élections (européennes, cantonales et municipales), le Front national est en moyenne en-dessous des 10% de suffrages exprimés.
Type de document :
Rapport
2014
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [3 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01064754
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 17 septembre 2014 - 10:47:32
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:17:37
Document(s) archivé(s) le : jeudi 18 décembre 2014 - 10:26:40

Fichier

notepascalperrineau1.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Pascal Perrineau. La présence perturbatrice du Front national aux élections municipales. 2014. 〈hal-01064754〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

116

Téléchargements de fichiers

660