La participation électorale : un déficit inégalé

Résumé : On s'y attendait, mais la confirmation du record d'abstention lors de ces septièmes élections européennes depuis leur coup d'envoi en 1979 mérite que l'on s'interroge sur l'ampleur de cette défection. Seuls quatre Européens sur dix ont participé au scrutin. Les six autres ont boudé les urnes et ont fait entendre une voix blanche, silencieuse. Par rapport à 2004, cette Europe muette a progressé d'un peu plus de deux points. En trente ans, soit l'espace d'une génération, le poids des abstentionnistes n'a cessé de se renforcer, s'imposant comme la première force politique dans la plupart des pays de l'Union où le vote n'est pas obligatoire. Une nouvelle fois, les abstentionnistes forment le premier parti européen (...).
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [2 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01052892
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mardi 29 juillet 2014 - 10:12:13
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:04

Fichier

ripc-164-0569.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Anne Muxel. La participation électorale : un déficit inégalé. Revue internationale de politique comparée, De Boeck, 2009, 16 (4), pp.569-581. ⟨10.3917/ripc.164.0569⟩. ⟨hal-01052892⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

136

Téléchargements de fichiers

203