Nina Eliasoph, Avoiding Politics. How Americans Produce Apathy in Everyday Life

Résumé : Depuis que les États-Unis attirent l'attention des théoriciens de la démocratie, la propension des Américains à former des associations fait l'objet de nombreux commentaires. Leur " art de s'associer ", cette capacité à se réunir sans attendre une initiative de l'État pour mettre en œuvre ensemble les projets les plus divers, est considéré comme l'un des fondements de la culture civique, indispensable au système démocratique. Rendant compte de La démocratie en Amé­rique, Tocqueville écrivait : " Les sentiments et les idées ne se renouvellent, le cœur ne s'agrandit et l'esprit humain ne se développe que par l'action réciproque des hommes les uns sur les autres (...).
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01044905
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : jeudi 24 juillet 2014 - 12:26:39
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:07
Archivage à long terme le : mardi 11 avril 2017 - 17:44:16

Fichier

article-rfsp-0035-2950-1999-nu...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Sophie Duchesne. Nina Eliasoph, Avoiding Politics. How Americans Produce Apathy in Everyday Life. Revue Francaise de Science Politique, Fondation Nationale des Sciences Politiques, 1999, 49 (6), pp.858-860. ⟨hal-01044905⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

121

Téléchargements de fichiers

112