Odéon, Villeurbanne, Avignon : la contestation par le théâtre en mai, juin et juillet 1968

Résumé : Du théâtre, il est beaucoup question en Mai 68. Sous une forme métaphorique et souvent pour discréditer le sérieux de ce qui s'y passa : " Carnaval ", " grand guignol ", toute une strate de discours conservateurs fait du mois de mai un intéressant " à la manière de 1" qui se serait évertué, pendant un mois, à singer la grande Histoire - celle qui fait couler le sang. Mais aussi, plus positivement, dans la forme même de la mobilisation étudiante : la radicalité, la violence symbolique, l'absolue imprévisibilité de la prise de parole peuvent l'apparenter à un gigantesque happening collectif. Des affinités donc. Plus que le cinéma, les milieux du théâtre sont secoués par Mai 68, à la hauteur de l'investissement affectif et politique de plusieurs décennies d'utopies de théâtre populaire (...).
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [5 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01044643
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 6 octobre 2014 - 15:38:46
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:07
Document(s) archivé(s) le : mardi 11 avril 2017 - 17:17:13

Fichier

odeon-villeurbanne-avignon-la-...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

Citation

Emmanuelle Loyer. Odéon, Villeurbanne, Avignon : la contestation par le théâtre en mai, juin et juillet 1968. Artières, Philippe, Zancarini-Fournel, Michelle. 68 : Une histoire collective, 1962-1981, La Découverte, pp.1-9, 2008. ⟨hal-01044643⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

151

Téléchargements de fichiers

341