L'identité catholique des Français II. Appartenances et socialisation

Résumé : Les échelles qui mesurent les différentes dimensions de l'univers religieux des Français permettent d'établir ce qui évolue et ce qui reste relativement stable. Les femmes demeurent, pour l'essentiel, plus croyantes et plus pratiquantes que les hommes. Plus on se rapproche des tranches d'âge les plus jeunes, plus la religiosité diminue, qu'il s'agisse des pratiques, de l'attitude à l'égard de l'institution ou des croyances. Par ailleurs, on constate l'importance des phénomènes de socialisation religieuse qui se poursuivent tout au long de la vie. Les pratiques et les croyances actuelles dépendent d'abord du degré d'intégration religieuse du milieu familial, premier et primordial lieu de formation de la personnalité psycho-sociale. Ensuite, l'assistance à la messe est un renforcement des apprentissages religieux, aussi bien sur le plan expérientiel que cognitif : plus l'abandon de la pratique est précoce, plus diminuent croyances et pratiques. Au total, il se vérifie que la fréquence de l'assistance à la messe demeure un bon indicateur du niveau d'intégration au catholicisme.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [5 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01026504
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 21 juillet 2014 - 17:00:31
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:04
Document(s) archivé(s) le : lundi 24 novembre 2014 - 21:27:22

Fichier

article-rfsoc-0035-2969-1990-n...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Guy Michelat. L'identité catholique des Français II. Appartenances et socialisation. Revue française de sociologie, Centre National de la Recherche Scientifique, 1990, 31 (4), pp.609-633. ⟨10.2307/3322406⟩. ⟨hal-01026504⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

195

Téléchargements de fichiers

188