L'historicité de la construction européenne : le secteur bancaire en Grèce et au Portugal

Résumé : En 1989, les députés portugais révisèrent la Constitution pour mettre en œuvre les privatisations, des banques et des assurances notamment, que la diffusion de la norme libérale rendaient nécessaires. En 1997, pour pallier l'inexistence d'un marché financier unique, la Commission européenne lança son Plan d'action dans les services financiers. En 1999, la pression européenne sur le gouvernement grec fut telle que l'ouverture du capital d'une des principales banques publiques fut décidée. La même année, la Commission désavoua le Portugal, lui reprochant son refus d'avaliser la cession des intérêts financiers du groupe portugais Champalimaud à une banque espagnole (...).
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [81 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01025334
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : jeudi 17 juillet 2014 - 15:42:28
Dernière modification le : jeudi 11 juillet 2019 - 16:26:01
Document(s) archivé(s) le : lundi 24 novembre 2014 - 18:36:08

Fichier

etude8586.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Béatrice Hibou. L'historicité de la construction européenne : le secteur bancaire en Grèce et au Portugal. Etudes du CERI, 2002, pp.1-62. ⟨hal-01025334⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

183

Téléchargements de fichiers

226