Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

France: moins d'austérité plus de croissance : perspectives 2013-2014 pour l'économie française

Résumé : En 2013, l'économie française devrait croître de 0,2 % en moyenne annuelle, ce qui lui permettrait de retrouver en fin d'année le niveau de production atteint six ans plus tôt, fin 2007. Cette performance médiocre est très éloignée du chemin qu'aurait dû normalement emprunter une économie en sortie de crise. Cinq ans après le début de la crise, le potentiel de rebond de l'économie française est important. Mais cette " reprise " a été freinée principalement par les plans d'écono- mies budgétaires en France et dans l'ensemble des pays européens. Pour la seule année 2013, cette stratégie budgétaire aura amputé de 2,4 points de PIB l'activité en France. La prise de conscience de l'existence de multiplicateurs budgétaires élevés a été tardive, une fois que l'expérience de l'austérité eût produit ses effets sur la croissance. En mai 2013, elle a poussé les autorités européennes à étaler l'effort en prolongeant le délai imparti pour la correction du déficit excessif de six pays de l'Union, dont la France. L'allègement des exigences de la Commission offre un ballon d'oxygène au gouvernement pour atténuer l'austérité en 2014. Selon le budget présenté à l'automne 2013, l'effet interne de l'austérité s'atténuerait de 0,5 point entre 2013 et 2014, et dans la mesure où nos partenaires relâcheraient également leur restriction, une amélioration de la demande adressée à la France est anticipée. Au total, c'est près d'un point de croissance qui serait regagné en 2014 par rapport à 2013 grâce à l'allègement de la rigueur. Dans ces conditions, la croissance devrait être de 1,3 % en 2014 en moyenne annuelle, rythme trop faible pour envisager une amélioration du marché du travail. Le taux de chômage en France métropolitaine augmenterait légèrement pour s'établir à 10,9 % fin 2014. Il s'élèverait à 11,4 % pour la France entière. La contrepartie à l'allègement de la rigueur est un déficit public plus élevé que celui qui avait été initialement programmé. Il devrait s'établir à 3,5 % du PIB en 2014 après avoir atteint 4,1 % en 2013 (...).
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01025088
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : jeudi 17 juillet 2014 - 10:11:54
Dernière modification le : mercredi 5 février 2020 - 14:44:04
Archivage à long terme le : : mardi 11 avril 2017 - 13:50:20

Fichier

article-3.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Eric Heyer, Marion Cochard, Bruno Ducoudre, Hervé Péléraux. France: moins d'austérité plus de croissance : perspectives 2013-2014 pour l'économie française. Revue de l'OFCE - Analyse et prévisions, 2013, pp.97-153. ⟨hal-01025088v1⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

178

Téléchargements de fichiers

332