Quelles conséquences économiques d'un coup de pouce au smic - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles OFCE Les notes du blog Year : 2012

Quelles conséquences économiques d'un coup de pouce au smic

(1) , (1)
1

Abstract

Le 26 juin, le gouvernement Ayrault a annoncé une hausse du SMIC de 2 %. Cette augmentation discrétionnaire qui a pris effet au 1er juillet 2012 n'est pas un coup de pouce permanent de 2 % car il intègre en partie un à valoir sur la prochaine hausse légale prévue le 1er janvier 2013. Avec une revalorisation automatique prévue à 1,4 % en janvier 2013, le coup de pouce permanent serait donc de 0,6 %. Si l'impact d'une telle mesure est de faible ampleur, il n'en reste pas moins que les effets à attendre sur l'emploi sont complexes et nécessitent une évaluation précise. Un coup de pouce au SMIC engendre des effets multiples qui dépendent principalement de la diffusion de cette augmentation sur la pyramide des autres salaires. Plus la diffusion est forte, plus l'impact sur le coût du travail est élevé mais moins les finances publiques sont affectées. À l'inverse, une faible diffusion, en augmentant le taux moyen des allègements de charges et le nombre de salariés concernés par les baisses de cotisations, a peu d'effet sur le coût du travail au niveau macroéconomique, mais entraîne un coût supérieur pour les finances de l'État (...).

Keywords

Fichier principal
Vignette du fichier
note22.pdf (143.75 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-01024589 , version 1 (16-07-2014)

Identifiers

Cite

Eric Heyer, Mathieu Plane. Quelles conséquences économiques d'un coup de pouce au smic. OFCE Les notes du blog, 2012, 22, pp.1-6. ⟨hal-01024589⟩
103 View
142 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More