Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Quelles conséquences économiques d'un coup de pouce au smic

Résumé : Le 26 juin, le gouvernement Ayrault a annoncé une hausse du SMIC de 2 %. Cette augmentation discrétionnaire qui a pris effet au 1er juillet 2012 n'est pas un coup de pouce permanent de 2 % car il intègre en partie un à valoir sur la prochaine hausse légale prévue le 1er janvier 2013. Avec une revalorisation automatique prévue à 1,4 % en janvier 2013, le coup de pouce permanent serait donc de 0,6 %. Si l'impact d'une telle mesure est de faible ampleur, il n'en reste pas moins que les effets à attendre sur l'emploi sont complexes et nécessitent une évaluation précise. Un coup de pouce au SMIC engendre des effets multiples qui dépendent principalement de la diffusion de cette augmentation sur la pyramide des autres salaires. Plus la diffusion est forte, plus l'impact sur le coût du travail est élevé mais moins les finances publiques sont affectées. À l'inverse, une faible diffusion, en augmentant le taux moyen des allègements de charges et le nombre de salariés concernés par les baisses de cotisations, a peu d'effet sur le coût du travail au niveau macroéconomique, mais entraîne un coût supérieur pour les finances de l'État (...).
Keywords : smic
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01024589
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 16 juillet 2014 - 13:13:55
Dernière modification le : mercredi 5 février 2020 - 14:44:04
Archivage à long terme le : : lundi 24 novembre 2014 - 16:15:41

Fichier

note22.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Eric Heyer, Mathieu Plane. Quelles conséquences économiques d'un coup de pouce au smic. OFCE Les notes du blog, OFCE, 2012, pp.1-6. ⟨hal-01024589⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

237

Téléchargements de fichiers

162