Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Ramener à zéro le déficit public doit-il être l'objectif central de la politique économique ?

Résumé : La crise des années 2008-2009 fut provoquée par des innovations financières hasardeuses, dans un contexte de libéralisation financière et d'explosion de la masse de capitaux à la recherche de placements liquides et rentables. Les marchés financiers se sont révélés avides, aveugles et instables. La globalisation financière a permis le gonflement de déséquilibres qui ont fini par éclater. En sens inverse, la crise ne provient pas de hausses excessives des dépenses, des déficits ou des dettes publics. En 2007, le solde public de l'ensemble des pays de l'OCDE ne présentait qu'un déficit de 1,3 % du PIB ; celui de l'ensemble des pays de la zone euro de 0,7 % du PIB (voir Mathieu et Sterdyniak, 2009). Les dettes publiques étaient stables (à 40 % du PIB pour la dette nette de l'ensemble des pays de l'OCDE) (...).
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

Cited literature [7 references]  Display  Hide  Download

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01024559
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, July 16, 2014 - 12:45:38 PM
Last modification on : Monday, March 21, 2022 - 2:48:06 PM
Long-term archiving on: : Monday, November 24, 2014 - 4:11:51 PM

File

note17.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

Collections

Citation

Henri Sterdyniak. Ramener à zéro le déficit public doit-il être l'objectif central de la politique économique ?. OFCE Les notes du blog, OFCE, 2012, pp.1-15. ⟨hal-01024559⟩

Share

Metrics

Record views

79

Files downloads

627