Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Visions of Neo-Tôkyô: culture pop dans l'art contemporaine japonais

Résumé : La plupart des étrangers découvrent Tôkyô pour la première fois dans les images colorées des anime, ou dans les étonnantes pages des manga. Il n'est alors pas surprenant que beaucoup des représentations de Tôkyô dans l'art contemporain japonais empruntent aux formes les plus visibles de la culture populaire japonaise. C'est évidemment la stratégie adoptée avec succès par l'artiste contemporain japonais le plus connu, Takashi Murakami, à la fois curateur et artiste pour ses expositions Superflat et Little Boy 1. C'est aussi la tendance qu'ont suivie de nombreux commissaires d'exposition et éditeurs de livres d'art occidentaux en reproduisant cette vision sélective de l'art contemporain japonais 2 (...).
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01024557
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 16 juillet 2014 - 12:43:32
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:07
Archivage à long terme le : : mardi 11 avril 2017 - 13:26:05

Fichier

mangaweb.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Adrian Favell. Visions of Neo-Tôkyô: culture pop dans l'art contemporaine japonais. Mangapolis! La Ville Japonaise Contemporaine dans la Manga, 2012, pp.114-127. ⟨hal-01024557⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

288

Téléchargements de fichiers

617