Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Visions of Neo-Tôkyô: culture pop dans l'art contemporaine japonais

Résumé : La plupart des étrangers découvrent Tôkyô pour la première fois dans les images colorées des anime, ou dans les étonnantes pages des manga. Il n'est alors pas surprenant que beaucoup des représentations de Tôkyô dans l'art contemporain japonais empruntent aux formes les plus visibles de la culture populaire japonaise. C'est évidemment la stratégie adoptée avec succès par l'artiste contemporain japonais le plus connu, Takashi Murakami, à la fois curateur et artiste pour ses expositions Superflat et Little Boy 1. C'est aussi la tendance qu'ont suivie de nombreux commissaires d'exposition et éditeurs de livres d'art occidentaux en reproduisant cette vision sélective de l'art contemporain japonais 2 (...).
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01024557
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, July 16, 2014 - 12:43:32 PM
Last modification on : Tuesday, September 27, 2022 - 1:26:51 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, April 11, 2017 - 1:26:05 PM

File

mangaweb.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

Collections

Citation

Adrian Favell. Visions of Neo-Tôkyô: culture pop dans l'art contemporaine japonais. Mangapolis! La Ville Japonaise Contemporaine dans la Manga, 2012, pp.114-127. ⟨hal-01024557⟩

Share

Metrics

Record views

163

Files downloads

451