Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Leçons centre-européennes de la crise de l'euro

Résumé : Il n'y a pas une Europe centrale face à la crise de l'euro : la crise financière et économique affecte depuis 2008 les pays du groupe de Visegrad (Pologne, Hongrie, République tchèque, Slovaquie), mais aussi la Slovénie ou les pays baltes, de manière différenciée. La Pologne a ainsi été le seul pays de l'Union européenne à traverser la crise internationale sans connaître la récession, la République tchèque et la Slovaquie ont limité les dégâts, la Hongrie continue de la subir de plein fouet, l'Estonie a su s'adapter vite et rebondir, alors que la Lettonie s'administre une cure d'austérité sans précédent. Parmi ceux qui ont adopté l'euro, la Slovénie et l'Estonie se plient aux nouvelles contraintes sans broncher, tandis que la Slovaquie refuse de changer les règles au milieu de la partie pour une cause discutable (la Grèce). Cette diversité des situations explique en partie des perceptions contrastées et un grand éventail de réactions par rapport à la crise de l'euro, et plus généralement aux interrogations sur l'avenir du projet européen. On peut aussi la présenter comme autant de leçons politiques que les pays de la région tirent de la crise de la monnaie européenne.
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01024502
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, September 29, 2014 - 4:06:51 PM
Last modification on : Friday, July 8, 2022 - 11:44:23 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, April 11, 2017 - 1:18:53 PM

File

etude-181.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

Collections

Citation

Jacques Rupnik. Leçons centre-européennes de la crise de l'euro. Les études du CERI, Centre de recherches internationales de Sciences Po (CERI), 2011, pp.11-15. ⟨hal-01024502⟩

Share

Metrics

Record views

84

Files downloads

86