Japon : faille dans la confiance

Résumé : Le 11 mars 2011, un tremblement de terre d'une très grande intensité s'est produit au large des côtes nord-est du Japon, déclenchant un tsunami ravageur et un accident nucléaire. La puissance du séisme, de magnitude 9, a libéré une quantité d'énergie cinquante fois supérieure à celle de du tremblement de terre de Kobé, qui avait emporté 6 434 vies humaines le 17 janvier 1995. Cette fois, le dernier bilan fait état de plus de 27 000 morts ou disparus, auxquels s'ajoutent quelques 450 000 sans abris. La zone touchée par le séisme représente 4 % du PIB japonais. Le séisme et le tsunami ont déclenché un accident nucléaire à la centrale de Fukushima Daiichi, donnant lieu à des fuites radioactives dans l'atmosphère et dans l'océan pacifique. Un nouveau séisme de magnitude 7,4 a eu lieu le 7 avril, entraînant de nouvelles coupures de courant mais pas de raz-de-marée (...).
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01024378
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 16 juillet 2014 - 10:00:42
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:09
Document(s) archivé(s) le : vendredi 21 novembre 2014 - 21:15:21

Fichier

fp3-117.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Danielle Schweisguth. Japon : faille dans la confiance. Revue de l'OFCE, Presses de Sciences Po, 2011, pp.170-173. ⟨hal-01024378⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

199

Téléchargements de fichiers

136