Dette publique, déficit budgétaire, prélèvements obligatoires : comment concilier des exigences contradictoires ?

Résumé : Les gouvernements sont régulièrement soumis à deux exigences difficiles à concilier : d'un côté, redresser les finances publiques, de l'autre, réduire le taux de prélèvements obligatoires. Depuis une trentaine d'années, celui-ci a fortement progressé, le solde public a toujours été négatif et la dette publique est passée de 20 % à plus de 65 % du PIB. Après un retour sur trois décennies de dégradation des comptes publics, Jacques Le Cacheux fait le point sur les débats concernant la maîtrise nécessaire de leur dérapage, dans la configuration de l'Union monétaire et au vu de l'argument des générations futures. Si la hausse des prélèvements obligatoires peut sembler de prime abord aller de soi dans ce contexte, elle n'est toutefois pour l'auteur ni souhaitable ni inexorable, comme l'attestent les expériences d'autres États européens.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01022538
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : jeudi 10 juillet 2014 - 14:51:31
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:09
Document(s) archivé(s) le : vendredi 10 octobre 2014 - 11:51:15

Fichier

pdf-347-le-cacheux.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-01022538, version 1
  • SCIENCESPO : 2441/9965

Collections

Citation

Jacques Le Cacheux. Dette publique, déficit budgétaire, prélèvements obligatoires : comment concilier des exigences contradictoires ?. Les Cahiers français : documents d'actualité, La Documentation Française, 2008, pp.51-56. ⟨hal-01022538⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

214

Téléchargements de fichiers

346