Penser le Java mystique de l'âge moderne avec Foucault : peut-on écrire une histoire ''non-intentionnaliste'' du politique ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Sociétés politiques comparées Year : 2008

Penser le Java mystique de l'âge moderne avec Foucault : peut-on écrire une histoire ''non-intentionnaliste'' du politique ?

(1)
1

Abstract

Dans ce qui reste très certainement le plus beau texte de commentaire de l'oeuvre de Foucault écrit à ce jour, Gilles Deleuze remarque que, pour l'auteur de l'Histoire de la sexualité : " Chaque formation historique voit et fait voir tout ce qu'elle peut, en fonction de ses conditions de visibilité, comme elle dit tout ce qu'elle peut, en fonction de ses conditions d'énoncé. Jamais il n'y a de secret, bien que rien ne soit immédiatement visible, ni directement lisible. Et, de part et d'autre, les conditions ne se réunissent pas dans l'intériorité d'une conscience ou d'un sujet, pas plus qu'elles ne composent un Même [...] Le secret n'existe que pour être trahi, se trahir lui-même. Chaque époque énonce parfaitement le plus cynique de sa politique, comme le plus cru de sa sexualité, au point que la transgression a peu de mérite. [...] Que tout soit toujours dit, à chaque époque, est peut-être le plus grand principe historique de Foucault : derrière le rideau, il n'y a rien à voir, mais il était d'autant plus important chaque fois de décrire le rideau, ou le socle, puisqu'il n'existe rien derrière ou dessous " 1 (...).
Fichier principal
Vignette du fichier
foucault-bertrand-2005.pdf (376.88 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-01022323 , version 1 (10-07-2014)

Identifiers

Cite

Romain Bertrand. Penser le Java mystique de l'âge moderne avec Foucault : peut-on écrire une histoire ''non-intentionnaliste'' du politique ?. Sociétés politiques comparées, 2008, 2, pp.1-34. ⟨hal-01022323⟩
79 View
195 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More