Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Les " variables lourdes " en sociologie électorale

Résumé : En science politique, trois modèles principaux d'explication des comportements électoraux sont en concurrence. Le premier, de nature sociologique, se fonde sur le postulat d'un effet des variables socio-économiques (sexe, âge, classe sociale, etc.). Le second prend appui sur une théorie de nature psycho-sociologique : l'électeur choisit son candidat à travers une identification partisane qui oriente son choix. Le troisième enfin, inspiré par des modèles économiques, suppose un électeur rationnel qui effectue des choix politiques en maximisant ses intérêts. Dans quelle mesure ces trois paradigmes d'explication rendent-ils compte des réalités du comportement électoral des Français depuis une vingtaine d'années ?
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [14 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01022076
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : jeudi 10 juillet 2014 - 10:04:58
Dernière modification le : jeudi 25 juin 2020 - 15:22:04
Archivage à long terme le : : vendredi 10 octobre 2014 - 11:06:44

Fichier

enquete-1133-5-les-variables-l...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Nonna Mayer, Daniel Boy. Les " variables lourdes " en sociologie électorale. Enquête, anthropologie, histoire, sociologie, 2008, pp.109-122. ⟨hal-01022076⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1725

Téléchargements de fichiers

3806