Théorie de la coopération entre concurrents : interdépendances, discipline sociale et processus sociaux - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Le Libellio d'AEGIS Year : 2008

Théorie de la coopération entre concurrents : interdépendances, discipline sociale et processus sociaux

(1)
1

Abstract

D'Adam Smith à Harrison White, la concurrence a été vue comme principalement oligopolistique et le milieu social sous-jacent a été conçu comme ayant une importance essentielle dans ce type de concurrence. Il existe des nterdépendances entre entrepreneurs concurrents, ainsi qu'une discipline sociale entre ces concurrents. Cette discipline sociale présuppose des investissements relationnels, des niches sociales, des formes de statut social et des processus sociaux. Elle caractérise à la fois l'individu et le collectif et sa connaissance est centrale dans des décisions économiques. Les individus sélectionnent les partenaires avec lesquels ils collaborent et échangent, ce qui constitue des niches ; ils entrent dans la concurrence de statut pour se mettre en position avantageuse dans la régulation de la concurrence (Lazega et Mounier, 2002).
Fichier principal
Vignette du fichier
libellio-hiver-2008-2009.pdf (924.48 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-01021887 , version 1 (28-07-2014)

Identifiers

Cite

Emmanuel Lazega. Théorie de la coopération entre concurrents : interdépendances, discipline sociale et processus sociaux. Le Libellio d'AEGIS, 2008, 4 (3), pp.1-5. ⟨hal-01021887⟩
129 View
420 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More