Finances publiques 2008 : la France différente - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Lettre de l'OFCE Year : 2007

Finances publiques 2008 : la France différente

(1)
1

Abstract

En 2006, le déficit public a été ramené à 2,5 % du PIB après avoir atteint 2,9 % en 2005 et 3,6 % en 2004. La réduction du déficit de 2004 à 2006 s'est faite grâce à une hausse des prélèvements obligatoires (PO) induite par un fort dynamisme des assiettes fiscales. Les années 2007 et 2008 sont marquées par des allègements fiscaux importants, de plus de 21 milliards d'euros sur les deux années cumulées, soit 1,2 point de PIB. Après trois années de baisses consécutives, le déficit public repartirait donc à la hausse, atteignant 2,9 % en 2007 et 3,1 % en 2008 (tableau 1), dépassant à nouveau la barre " symbolique " des 3 %, malgré une croissance dynamique en 2008. Les nouvelles économies réalisées du côté de la dépense publique (mise en place d'une franchise médicale, non remplacement d'un certain nombre de fonctionnaires partant à la retraite...) seraient plus que compensées par des nouvelles dépenses (hausse des crédits en faveur de l'éducation et de la recherche...) et les baisses programmées de fiscalité (...).
Fichier principal
Vignette du fichier
lettreofce-plane-293.pdf (223.21 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-01021885 , version 1 (09-07-2014)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01021885 , version 1
  • SCIENCESPO : 2441/5021

Cite

Mathieu Plane. Finances publiques 2008 : la France différente. Lettre de l'OFCE, 2007, 293, pp.1-8. ⟨hal-01021885⟩
76 View
50 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More