Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Avant l'amiante, la silicose : mourir de maladie professionnelle dans la France du XXe siècle

Résumé : Les maladies professionnelles ne semblent responsables que d'une fraction minime des décès survenant chaque année en France : moins d'un millième. Mais il est admis que les statistiques sont fortement sous-évaluées dans ce domaine. La silicose, par exemple, maladie professionnelle la plus mortelle du XXe siècle, aurait été responsable de 40 000 morts de 1946 à 1987. Mais le chiffre réel est probablement deux à trois fois plus élevé. La sous-estimation tient à plusieurs causes se combinant, notamment la non-reconnaissance de la maladie, les décès imputés à d'autres causes, le départ des mineurs pour d'autres secteurs et la non-prise en compte de nombreux cas survenus chez les immigrés ayant travaillé dans les mines.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01021661
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 9 juillet 2014 - 16:16:39
Dernière modification le : mardi 20 octobre 2020 - 10:57:19
Archivage à long terme le : : jeudi 9 octobre 2014 - 12:42:13

Fichier

publi-pdf1-437.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Paul-Andre Rosental. Avant l'amiante, la silicose : mourir de maladie professionnelle dans la France du XXe siècle. Population et sociétés, INED, 2007, pp.1-4. ⟨hal-01021661⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

385

Téléchargements de fichiers

384