La présence chinoise au Cambodge. Contribution à une économie politique violente, rentière et inégalitaire - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Les études du CERI Year : 2007

La présence chinoise au Cambodge. Contribution à une économie politique violente, rentière et inégalitaire

(1)
1

Abstract

Chinese aid and investment in Cambodia have been soaring for the last ten years thus indicating the rising influence of the People's Republic of China, especially in countries where the Chinese community is strong. Chinese aid, free of any democratic rhetoric, allows the governments benefiting from it to ignore the requirements generally imposed by lending institutions. As a matter of fact, Cambodia is highly dependent on public aid for development. An and Cambnalysis in terms of historical contingencies reflects a conjunction of two processes of putting a grip on the economy, both in China aodia. Chinese aid and investment thereby help to consolidate a political economy based on arbitrariness, increased inequalities and violence, as well as the overlapping of positions of power and accumulation. In this regard, the analysis must take into account foreign aid not only because it competes with Chinese aid, but also since the Paris Accords it has participated - indirectly - in reinforcing Prime Minister Hun Sen's power.
Depuis une dizaine d'années, l'aide et l'investissement chinois au Cambodge ont crû de manière exponentielle, ce qui est révélateur de la montée en puissance de la Chine populaire, notamment dans les pays où elle peut s'appuyer sur une importante communauté chinoise d'outre-mer. Or l'aide chinoise, libre de toute rhétorique démocratique, peut autoriser les gouvernements qui en bénéficient à s'affranchir des conditionnalités imposées par les bailleurs de fonds, le Cambodge étant l'un des pays les plus tributaires de l'aide publique au développement. Une analyse en termes de contingence historique renvoie à la conjonction de deux processus d'accaparement rentier de l'économie, en Chine comme au Cambodge. De fait, l'aide et l'investissement chinois contribuent à consolider une économie politique fondée tout à la fois sur l'arbitraire, le renforcement des inégalités et de la violence, et le chevauchement des positions de pouvoir et d'accumulation. A cet égard, l'aide des autres donateurs est partie prenante de l'analyse, non seulement parce qu'elle se trouve désormais en concurrence avec l'aide chinoise, mais aussi, et avant tout, parce qu'elle a concouru depuis les Accords de Paris, certes indirectement, à asseoir le pouvoir du Premier ministre Hun Sen.
Fichier principal
Vignette du fichier
etude133.pdf (141.44 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-01021500 , version 1 (09-07-2014)

Identifiers

Cite

Françoise Mengin. La présence chinoise au Cambodge. Contribution à une économie politique violente, rentière et inégalitaire. Les études du CERI, 2007, 133, pp.1-43. ⟨hal-01021500⟩
376 View
918 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More