La gauche italienne face au mouvement pour les libertés civiles des sans-papiers - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Critique Internationale Year : 2007

La gauche italienne face au mouvement pour les libertés civiles des sans-papiers

(1) , (2)
1
2

Abstract

Dès le lendemain des diverses élections du printemps 2006, le champ politique italien a été marqué par une reprise véhémente des discussions concernant la rétention administrative des étrangers sans papiers. Le conflit s'est focalisé sur les Centres de permanence temporaire et d'assistance (CPTA) institués en Italie par la loi 40/1998, dite Turco-Napolitano, du nom de ses rapporteurs : Livia Turco, actuellement ministre de la Santé, et Giorgio Napolitano, le nouveau président de la République, tous deux éminents dirigeants des Démocrates de gauche (Democratici di Sinistra - DS) et anciens membres du PCI (...).
Fichier principal
Vignette du fichier
la-gauche-italienne-face-au-mouvement-pour-les-libertes-civiles-des-sans-papiers.pdf (240.96 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-01021482 , version 1 (09-07-2014)
hal-01021482 , version 2 (23-05-2018)

Identifiers

Cite

Bruno Cousin, Tommaso Vitale. La gauche italienne face au mouvement pour les libertés civiles des sans-papiers. Critique Internationale, 2007, 37, pp.9-21. ⟨10.3917/crii.037.0009⟩. ⟨hal-01021482v1⟩
83 View
163 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More