Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

France : emplois à l'appel. Perspectives 2006-2007 pour l'économie française

Résumé : Après une année 2005 particulièrement décevante, l'économie française a connu un rebond au cours du premier semestre 2006, qui lui permettra de croître à un rythme supérieur à 2 % cette année. La croissance de l'économie en 2005 (1,2 %) a en effet été particulièrement décevante. Tout d'abord parce qu'elle brise la reprise amorcée en 2004, empêchant l'économie française de rattraper une partie de son retard de production accumulé depuis 2001. Si le dynamisme interne a été satisfaisant (2,2 %) bien qu'inférieur à celui de 2004 (2,8 %), il n'en va pas de même de la contribution extérieure. Redevenu déficitaire en 2004 pour la première fois depuis 1991, le solde extérieur s'est encore aggravé en 2005, amputant la croissance annuelle de 1 point de PIB. Décevant également car le rebond inscrit dans les enquêtes de conjoncture n'a pas eu lieu au second semestre 2005. Celui-ci s'est produit au cours du premier semestre 2006 : profitant de la dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar, les carnets de commandes étrangers se sont remplis et, favorisée par le bas niveau des taux d'intérêt, une spirale vertueuse d'augmentation des investissements productifs et des créations d'emplois s'est enclenchée. L'économie française devrait croître en 2006 de 2,3 % en moyenne annuelle (2,8 % en glissement). En 2007, la mise en place d'une " pseudo " TVA sociale en Allemagne renforcera la politique de désinflation compétitive menée outre-Rhin depuis le début des années 2000. Cette politique non coopérative sera la principale responsable du ralentissement de la croissance dans l'Hexagone (2,2 % en moyenne annuelle et 2,0 % en glissement annuel). Elle devrait toutefois permettre la poursuite de la baisse du chômage, qui devrait s'établir à 8,2 % fin 2007. Bien entendu, des risques existent qui pourraient conduire à une rechute en 2007. Pour l'essentiel, ils sont relatifs à l'environnement international : crise pétrolière majeure, sur-réaction de la politique monétaire, récession aux États-Unis. Un scénario de dynamique interne plus noir est également envisageable (effondrement du prix de l'immobilier, enclenchement d'une spirale inflationniste...). Il suppose un enchaînement d'évolutions très négatives qui pour l'heure ne transparaissent ni dans les enquêtes de conjoncture ni dans les statistiques fournies par l'INSEE.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01021340
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 9 juillet 2014 - 11:33:10
Dernière modification le : mercredi 5 février 2020 - 14:44:03
Archivage à long terme le : : jeudi 9 octobre 2014 - 11:54:54

Fichier

2-99.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-01021340, version 1
  • SCIENCESPO : 2441/1923

Collections

Citation

Eric Heyer, Marion Cochard, Matthieu Lemoine, Hervé Péléraux, Mathieu Plane. France : emplois à l'appel. Perspectives 2006-2007 pour l'économie française. Revue de l'OFCE, Presses de Sciences Po, 2006, pp.31-84. ⟨hal-01021340⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

175

Téléchargements de fichiers

110