Privatisations et formation des Etats est-européens

Résumé : L'analyse des politiques de privatisation en Europe centrale et orientale met en valeur le passage du processus de transition du capitalisme prédateur des premiers moments de la transition hors du communisme, au capitalisme davantage régulé sur une base légale. Ce dernier a été l'indicateur de la rationalisation croissante des aires de jeu, économiques, politiques et administratives. L'Union européenne a joué, à cet égard, un rôle important par la consolidation des agences de régulation. Cette transition n'a pas répondu à une nécessité interne, qui aurait conduit à l'évolution irréversible d'une forme de capitalisme à une autre, elle n'a pas davantage produit une identité des formes adoptées qui autoriserait à parler d'un type de capitalisme de marché " est-européen ".
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [9 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01021308
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 9 juillet 2014 - 11:10:32
Dernière modification le : jeudi 11 juillet 2019 - 12:08:01
Document(s) archivé(s) le : mardi 11 avril 2017 - 11:52:05

Fichier

ci32p137-152.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Citation

François Bafoil. Privatisations et formation des Etats est-européens. Critique Internationale, Presses de sciences po, 2006, pp.137-152. ⟨hal-01021308v1⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

87

Téléchargements de fichiers

229