Royaume-Uni : vitesse limitée

Résumé : La croissance a fortement ralenti en 2005 en moyenne annuelle au Royaume-Uni, le PIB n'affichant plus qu'une hausse de 1,8 % après 3,1 % en 2004. L'écart de croissance s'est ainsi fortement réduit vis-à-vis de la zone euro (où la croissance s'est établie à 1,4 % en 2005 après 1,8 % en 2004). Sous l'effet du durcissement de la politique monétaire, la croissance britannique avait en fait ralenti dès le deuxième trimestre 2004 et a atteint un point bas au premier trimestre 2005 (0,2 % de croissance seulement) avant de retrouver une croissance voisine de 0,5 % par trimestre jusqu'à la fin 2005. À la fin mars 2006, les indicateurs conjoncturels suggèrent une accélération de la croissance au premier semestre. Mais à l'horizon 2007, la croissance serait bridée par une politique monétaire neutre et une politique budgétaire légèrement restrictive, par la poursuite de la reconstitution de l'épargne des ménages et par une demande extérieure toujours peu dynamique en provenance de la zone euro. La croissance serait voisine de 2,4 % chacune des deux années, soit légèrement en deçà de son rythme tendanciel estimé à 2,7 % (...).
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01021163
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : jeudi 24 juillet 2014 - 16:49:40
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:09
Archivage à long terme le : mardi 11 avril 2017 - 11:50:41

Fichier

revueofce97-mathieu.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-01021163, version 1
  • SCIENCESPO : 2441/1762

Collections

Citation

Catherine Mathieu. Royaume-Uni : vitesse limitée. Revue de l'OFCE, Presses de Sciences Po, 2006, pp.118-121. ⟨hal-01021163v1⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

135

Téléchargements de fichiers

86