Quel sort pour les allocataires de minima sociaux ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Lettre de l'OFCE Year : 2006

Quel sort pour les allocataires de minima sociaux ?

(1)
1

Abstract

Le RMI, l'API et l'ASS visent à aider des personnes en âge de travailler, et a priori aptes à le faire1 ; ils représentent une dépense d'environ 8 milliards d'euros, dont presque les deux tiers pour le RMI. Les rapports critiques portant sur le dispositif de minima sociaux se sont multipliés en 20052 : il est jugé incohérent, trop compliqué, peu incitatif à la recherche d'un emploi, et sujet à une fraude importante. Certains préconisent la fusion entre l'API et le RMI, qui, associée à des mécanismes de contrôle et de sanction accrus, permettrait de " remettre l'activité au coeur de la politique sociale "3. D'autres voient dans le renforcement des incitations financières à la reprise d'un emploi, la clé de voûte de l'insertion4. Dans cette optique, le gouvernement a soumis une proposition de loi qui modifie sensiblement le mécanisme d'intéressement5 (...).
Fichier principal
Vignette du fichier
273.pdf (114.05 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-01021145 , version 1 (09-07-2014)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01021145 , version 1
  • SCIENCESPO : 2441/3466

Cite

Hélène Périvier. Quel sort pour les allocataires de minima sociaux ?. Lettre de l'OFCE, 2006, 273, pp.1-4. ⟨hal-01021145⟩
60 View
93 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More