Des militants par intermittence ? Le Parti de la révolution démocratique au Mexique (1989-2000)

Résumé : Le PRD est né avec " la transition " mexicaine en 1989. Face à la nécessité de construire rapidement une structure partisane et de faire face à la répression dans certaines régions, les dirigeants de mouvements sociaux et d'organisations sociales ont composé une part essentielle des cadres du PRD. Ils ont entraîné dans leur sillage leurs militants qui, à l'échelle locale et régionale, individuellement ou collectivement, ont contribué à bâtir le PRD à travers un vaste milieu partisan. L'accès des organisations sociales à des financements publics et d'ONG a garanti aux militants des rétributions matérielles. Les organisations sociales ont ainsi constitué une armée de réserve mobilisable par la machine partisane. Il s'agit cependant d'une structure partisane aléatoire et fragile, dépendante des dirigeants sociaux qui peuvent prendre des positions de retrait vis-à-vis du PRD.
Type de document :
Article dans une revue
Critique Internationale, Presses de sciences po, 2006, pp.145-160
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [1 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01021143
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 9 juillet 2014 - 09:52:22
Dernière modification le : samedi 8 décembre 2018 - 01:18:18
Document(s) archivé(s) le : jeudi 9 octobre 2014 - 11:14:33

Fichier

ci30p145-160.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Hélène Combes. Des militants par intermittence ? Le Parti de la révolution démocratique au Mexique (1989-2000). Critique Internationale, Presses de sciences po, 2006, pp.145-160. 〈hal-01021143v1〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

456

Téléchargements de fichiers

325