Faut-il réduire la dette publique ?

Résumé : Le poids de la dette publique est revenu au centre des préoccupations des hommes politiques et des citoyens, à l'issue notamment de la publication du rapport Pébereau le 14 décembre 2005. La charge de la dette (2,5 % du PIB en 2005) serait le deuxième poste de dépenses de l'État et absorberait la quasi-totalité des recettes de l'impôt sur le revenu. La France vivrait à crédit depuis trente ans : les générations actuelles reporteraient la charge des dépenses publiques sur les générations futures. Chaque nouveau-né en France hériterait d'une dette de l'ordre de 17 500 euros ! Il nous semble pourtant qu'il faut éviter une vision manichéenne de la dette publique : celle-ci a des avantages et des inconvénients (...).
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01020965
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mardi 8 juillet 2014 - 17:36:53
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:09
Document(s) archivé(s) le : mercredi 8 octobre 2014 - 14:55:38

Fichier

271.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-01020965, version 1
  • SCIENCESPO : 2441/2968

Collections

Citation

Jérôme Creel, Henri Sterdyniak. Faut-il réduire la dette publique ?. Lettre de l'OFCE, Paris : Presses de la Fondation nationale des sciences politiques devenu Presses de Sciences-Po, 2006, pp.1-4. ⟨hal-01020965⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

781

Téléchargements de fichiers

1948