Rites publics et deuil patriotique en Inde : les funérailles de la guerre indo-pakistanaise de 1999

Résumé : La guerre indo-pakistanaise de Kargil (1999) donne lieu à d'importantes funérailles nationales. Pour la première fois dans son histoire, l'Inde rapatrie de façon publique et systématique le corps de ses militaires tombés sur le champ de bataille. Le théâtre des opérations militaires se transforme en une sorte d'arène funéraire déversant ses corps dans un nouvel espace politique, celui du " champ des funérailles ", véritable lieu d'expression des transactions politiques et sociales s'exerçant autour de la mort guerrière. Quatre acteurs principaux s'y expriment, le gouvernement nationaliste hindou, l'opposition, l'armée et les morts de Kargil. Leur interaction, liée au contexte de la guerre, détermine l'usage sémantique des termes de héros et de martyrs utilisés pour qualifier les morts. Elle donne la clé des nouveaux rituels engendrés par ce deuil patriotique qui s'organise autour de la notion de mort individuée, non sans poser la question d'une nouvelle représentation de la mort elle-même en Inde.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [20 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01020918
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mardi 8 juillet 2014 - 16:47:49
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:05
Document(s) archivé(s) le : mardi 11 avril 2017 - 10:38:13

Fichier

assr-3258-131-132-rites-public...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Max-Jean Zins. Rites publics et deuil patriotique en Inde : les funérailles de la guerre indo-pakistanaise de 1999. Archives de Sciences Sociales des Religions, Éditions de l’EHESS, 2005, pp.63-86. ⟨hal-01020918⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

200

Téléchargements de fichiers

276