France : un potentiel de croissance : perspectives 2005-2006 pour l'économie française

Résumé : Depuis près de dix ans, la France a des performances économiques supérieures à celles de ses partenaires européens, et en particulier l'Allemagne et l'Italie. Ainsi, en moyenne depuis 1997, l'économie française connaît un surplus annuel de croissance de 0,4 point par rapport à l'ensemble de la zone euro, et de plus d'un point par rapport à ses deux principaux partenaires. Cette meilleure performance trouve son origine dans un grand dynamisme de la demande intérieure et tout particulièrement de la consommation des ménages. Cette croissance de la consommation s'étant réalisée dans un climat peu porteur -- pouvoir d'achat en berne dû à un marché du travail peu dynamique et à une accélération de l'inflation en raison des effets directs de la hausse des prix du pétrole -- les ménages ont réduit leur épargne et ont eu recours à l'emprunt. Cette évolution a été favorisée par le bas niveau des taux d'intérêt. La première condition pour que la croissance dure à l'horizon de notre prévision est donc le maintien des taux d'intérêt à un niveau faible. Mais il faut aussi, pour que la croissance de la consommation et de l'économie soit durable, que s'enclenche une spirale vertueuse d'augmentation des investissements productifs, des créations d'emplois et des salaires. La bonne situation financière des entreprises et la réactivation de la politique de l'emploi permet d'envisager la réalisation de ce scénario. La croissance devrait atteindre 1,7 % en 2005 et 2,2 % en 2006. Elle devrait permettre, à terme, la baisse du chômage et la reprise de la hausse des salaires. Bien entendu, des risques existent qui pourraient conduire à une rechute en 2006. Pour l'essentiel, ils sont relatifs à l'environnement international : crise pétrolière majeure, ralentissement marqué de la croissance dans le monde, etc. Un scénario de dynamique interne plus noir est également envisageable (effondrement du prix de l'immobilier, enclenchement d'une spirale inflationniste...). Il suppose un enchaînement d'évolutions très négatives qui, pour l'heure, ne transparaissent ni dans les enquêtes de conjoncture ni dans les statistiques fournies par l'INSEE (...).
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01020893
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mardi 8 juillet 2014 - 16:21:31
Dernière modification le : lundi 17 juin 2019 - 18:26:09
Document(s) archivé(s) le : mercredi 8 octobre 2014 - 14:41:26

Fichier

2-95.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-01020893, version 1
  • SCIENCESPO : 2441/2561

Collections

Citation

Eric Heyer, Guillaume Chevillon, Marion Cochard, Matthieu Lemoine, Hervé Péléraux, et al.. France : un potentiel de croissance : perspectives 2005-2006 pour l'économie française. Revue de l'OFCE, Presses de Sciences Po, 2005, pp.37-94. ⟨hal-01020893⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

343

Téléchargements de fichiers

279